L U D I C A T

Tu joues et tu t'éclates !

Du ludique éducatif


  

Jouer est un droit fondamental et universel de l'enfant comme de l'adulte (droit aux loisirs). Il doit pouvoir être accessible à tous, sans distinction d'âge, de sexe, de condition sociale ou d'origine ethnique. 

La principale fonction d'un ludomobile (ou ludobus) est de donner à jouer, de favoriser des rencontres et  échanges, de faciliter la socialisation (notamment pour le jeune enfant), de prévenir (l'échec scolaire, la délinquance) de favoriser  des acquisitions et échanges culturels (découverte d'autres cultures, transmission d'un héritage culturel), d'aider à l'apprentissage d'une consommation avertie, ou encore de participer à la conservation du patrimoine ludique mondial.

De façon générale, et renseignements pris (notamment en Métropole), on note que si des adultes fréquentent la ludothèque ou les services du ludobus, son image reste encore très largement attachée à l'enfance même si la dimension inter-générationnelle du projet reste présente.Le jeu est souvent associé à tort, à l'enfance, sinon pourquoi existerait-il des jeux pour un public de 7 à 77 ans ou de 9 à 99 ans?

Les jeux sont bien plus que cela, se sont certes des leçons sans professeurs, mais ils forment l'esprit, ils aident à se faire des amis, ils augmentent l'esprit d'équipe et la plupart du temps ils sont amusants.

"Les jeux sont sensés être des lieux où s'exprime l'intelligence humaine, parce que l'activité ludique peut nous offrir des enseignements précieux pour perfectionner l'art d'inventer. Car, dans le monde clos du jeu, l'esprit humain se manifeste dans sa libre inventivité, il s'exerce à l'estimation des chances dans les jeux de hasard, aux calculs et aux combinaisons stratégiques dans ceux de réflexion, à la prévision des intentions de l'adversaire dans les jeux de conflit. Les jeux , par la politesse exigée entre les joueurs, par l'obéissance aux règles devraient même apprendre aux joueurs la modération dans l'expression de leur vie même.Le risque de perdre, inséparable du plaisir du jeu, oblige l'esprit à l'attention, à l'art des combinaisons rapides, à l'invention: en obligeant le joueur à exercer la pensée, il apprend à penser d'un point de vue éducatif le jeu est placé la plupart du temps au sommet des intérêts par le jeune public. C'est le mode privilégié d'expression de ses besoins fondamentaux. C'est le mode privilégié de ses besoins fondamentaux, le premier lieu de ses apprentissages, celui où se construit sa pensée abstraite. le jeu est avant tout le "métier de l'enfant". c'est ce que disait Edouard Claparède médecin neurolgue et psychologue suisse."


© KAFRINE.COM 2011 • Dernière mise à jour le 21/03/2019